Ma réponse de prof au gouvernement Couillard


Contexte de négociation 2015 où le gouvernement de Couillard, Coiteux et Blais affichent un mépris sans égal envers les enseignants du Québec!

Patron!

cher patron,

tu m’excuseras mon franc-parler,

je suis enseignant et j’aime taquiner

les coquilles vides sur du papier.

 

tu m’as arraché les mots et les soupirs

en colère, j’ai décidé de t’écrire.

je suis irrité par ton discours d’austérité

et subjugué par ta capacité de surdité.

 

tu sais Patron

il ne me reste rien que la classe

qui trépasse sous tes coups de masse.

classe certes publique

que tu malmènes dans des procès iniques.

 

le grand François Rabelais

n’aura jamais vendu l’école à rabais.

mais le François que tu as nommé

s’est départi du projet et a gardé le blé

 

que manigances-tu avec ta clique Patron?

 

je ne suis pas médecin

mais je forme la société de demain.

je suis bien de cette classe

lasse de ton ignorance crasse.

 

tu veux encore l’école publique appauvrir?

donner à tes amis et les pauvres encore dévêtir?

 

d’ou viens-tu Patron? que sais-tu de nous?

et les enfants, les as-tu vus

se démener sans même déjeuner?

 

tu sais Patron?

pour vivre, je ne suis pas un pillard

je n’ai ni million ni milliard

je me bats pour demain, je ne suis pas un couard

on ne m’a pas promis de paradis fiscaux

ni les enveloppes brunes des libéraux.

 

pour tes amis Patron, il n’y a pas d’austérité

vous détruisez l’école et voulez nous bombardier

pourquoi caches-tu ton jeu comme ça?

l’as-tu déjà rédigée ta fameuse loi?

as-tu décidé quand la démocratie tu malmèneras?

de stupeur, je reste coi, te … rends-tu compte Patron?

décide-toi, t’as peur de quoi, sors de ta bulle!

nous, on te quitte Patron, pas de négo à coût nul!

 

Frej Brik

Alliance des profs

FAE

 

 

 

 

 

Publicités

L’homme à la baguette


Je rends hommage à l’homme à la baguette

Mahmoud, la quaImagerantaine avancée, vit dans cette ville qui ne se vide qu’aux heures où les chats gris et affamés chassent les humains et occupent l’avenue principale de Tunis où ils se disputent les restes de poissons que jettent les restaurateurs pour emplir les ventres gavés des camions éboueurs. Dans cette avenue, çà et là, des tavernes isolées où somnolent encore, aux aurores, saouls morts, au bar, quelques infatigables ivrognes et où le silence de la nuit est déchiré par la prise de bec de deux individus qui s’échangeaient les politesses dans la ruelle à côté.

Mahmoud est là, pas loin. C’est un habitué du spectacle nocturne et dévasté qu’offre l’avenue Habib Bourguiba, surtout pendant ces jours où la révolution battait son plein. Mahmoud aime gambader dans les rues désertées de Tunis où il se délecte d’exister loin du brouhaha diurne et repoussant de la capitale et se débarrasse sans regrets des regards inquisiteurs des passants, certainement à cause de son apparence! Mahmoud déambule souvent seul la nuit dans ces rues désertes, avec les chats qui ont pris l’habitude de s’accaparer les lieux. De temps à autre, certaines silhouettes dérangent sa quiétude. Il s’y est habitué. La plupart, des flics du Ministère de l’Intérieur, pas loin de là. Leur présence éphémère mais éternelle dans l’intimité de ses rues ne le perturbe plus, même eux, ils ne donnent aucune importance à cet être insignifiant parmi les chats errants de la splendide capitale.

Mahmoud est le roi de la ville. Il est affamé, il dort pendant la journée là où il trouve refuge. Souvent, il se réveille au milieu de l’après-midi pour aller aider un vieillard du quartier de Bab Dzira à faire quelques commissions. Celui-ci a pris l’habitude de lui donner quelques malheureux millimes où de l’aider à vaincre  la faim qu’il s’est habitué à ignorer. Mahmoud ne travaille pas. Avec sa face d’enterrement et son allure mal soignée et l’odeur pestilentielle de ses habits, sa barbe mal rasée, personne ne veut de lui comme employé dans une ville qui s’est habituée à se faire chique et d’apparence irréprochablement belle. Dans ces rues qu’il sut apprivoiser sans ses occupants, il se retira, il n’a pas les moyens d’appartenir à cette foule extrêmement maquillée. Peut-être aurait-il voulu, lui aussi, acheter son laissez-passer pour accéder à sa propre ruine auprès des costumés! Aujourd’hui, il règne sur son monde comme un roi sans trône, mais noble dans sa noblesse.

Depuis quelques jours, Mahmoud est perturbé dans son royaume. Il ne dort plus, ni le jour ni la nuit. Les choses se bousculent dans sa tête, les évènements s’accélèrent. Trop pour lui qui aime vivre l’enivrante lenteur du passage de la noirceur aux aurores dans un décor sombre où les détails se font rares, un de ces tableaux qu’il adore et qui ne s’offre qu’à lui. Des moments voluptueux lui permettant de s’évader et qui, inévitablement, lui assurent une escapade romantique assurée.

Il pense à cette charmante femme dont il ne connait pas le nom et qui passe chaque jour par la même rue pour prendre le métro en plein centre de Tunis, dans l’avenue de Paris. Il est là, au rendez-vous, chaque jour, au même moment, au même endroit. Pour rien au monde, il n’aurait laissé échapper ce moment de plaisir qui s’offre à ses yeux. Même les dimanches il y est, on ne sait jamais…  Cette femme, il ne l’a jamais abordée, il se contente de la regarder, de loin en se cachant pour admirer sa beauté et son charme… comme d’habitude. Il n’ose pas s’approcher d’elle, révéler son admiration secrète. Il connait l’odeur de son parfum, ses petites habitudes de se regarder dans les vitrines, de replacer une mèche de cheveux sous son béret ou encore de suivre du regard les couples qui passent. Peut-être sait-elle qu’il est là, lui qui appartient à ce décor, un détail qui ne l’intéresse peut-être pas. Il ne s’en plaint pas et ses regards furtifs lui permettent de rêvasser de jour comme de nuit.

Mahmoud est aujourd’hui bousculé par les évènements, son quotidien est perturbé par ce désordre, cette anarchie, ce spectacle rare de désolation totale. Les gens couraient partout, la police tabassait, tirait, tuait. L’étau se resserre autour du tyran, le pays est en ébullition, son royaume est en effervescence. Ses rues sont envahies par une foule à laquelle il a toujours refusé de se mêler, le gaz lacrymogène les emplissait et chassait même les chats gris de la nuit.

Mahmoud ne sait pas grand-chose de la politique, mais ce qu’il entend autour de lui ne le rassure pas. Il se méfie de l’avenir, cette chose qui ne lui a jamais rien donné; pas plus que personne, pas plus que l’État d’ailleurs. Mais, ce jour-là, il a décidé de sauver son royaume du règne de la tyrannie et de la peur. Il a décidé d’extérioriser sa révolte. Pour la première fois de sa vie, il se mêle à la foule, il monte aux barricades avec un courage chevaleresque, il guide cette foule énorme, sous ses ordres à lui, imperturbable comme Napoléon, arme à la main, sa baguette de pain, il affronte un dispositif sécuritaire de tout un État répressif… Il avance, il tire, il gagne, il triomphe; ensuite, il se retourne… il cherche sa douce, peut-être est-elle là dans la foule, peut-être a-t-elle vu son triomphe, sa bravoure!

Fraj Brik

Ceci est un texte fictif. Je salue l’homme que j’ai baptisé Mahmoud. Je salue son courage et sa bravoure. Je ne sais rien du tout sur cet homme; cette photo, l’une des seules qui m’ont marqué, me dit qu’il en vaut l’hommage. Merci d’avoir été là!

Merci au photographe dont j’ignore le nom!  

Selon @Wassim sur le site de Nawaat, le photographe est Fred DUFOUR de l’AFP, Merci!

Jean là là Tremblay de merde!


 

Jean Tremblay - maire de Saguenay
Source Radio Canada

Voilà un énième truc de merde en politique québécoise ces derniers jours. Jean Tremblay, le maire de Saguenay, au Québec, au Canada qui fait encore des siennes! Cet homme est intervenu dans les tribunes des médias du Québec pour exprimer son mépris envers Jemila Ben Habib, la candidate péquiste durant la campagne électorale québécoise de 2012. M. Tremblay, interviewé par Patrice Roy qui se défend sur Radio Canada d’être raciste après avoir sorti son venin et insulté cette femme en s’en prenant à ses origines et en l’évoquant comme si c’était de la merde.

Chacun a son mot à dire là-dessus, mais moi je trouve que c’est un maire de merde, il ne présente qu’une infime partie des gens de merde qui pensent comme lui. D’ailleurs, en voyant les réactions des québécois à cette affaire, on peut dire que personne ne partage son opinion merdique. Le Québec, comme le Canada compte sur l’immigration et toute personne y vivant doit bénficier de tous ses droits incluant de se présenter comme candidat aux élections de merde.

En passant, je ne suis pas en train de défendre Djemila Ben Habib, je trouve qu’elle a une stratégie de

Débat sur la laïcité - Les plaies restent ouvertes
Djemila Benhabib  Photo: Agence QMI / Archives

merde en gérant la laicité, mais ça c’est un autre sujet.

D’ailleurs, puisqu’on y est, je vais aller voter, mais je trouve qu’il n’y a pas vraiment beaucoup de choix. Charest et les libéraux c’est de la merde pure et dure. Pauline est pas crédible et elle gère le PQ de façon merdique, La CAQ, c’est du caca à la saveur de Jean là là Tremblay en plus de Legault qui pue la droite. Il en reste d’autres qui valent la peine d’être encouragés, par exemple Québec Solidaire.

Sinon, je suis déçu que les étudiants laissent de plus en plus leurs carrés rouges trop vite à l’entrée des écoles alors que le printenps québécois avait pris des propotions surdimentionnées et qui donnait espoir. Mais bon, c’est un choix de merde, mais un choix pareil, et puisqu’il beaucoup de crottés en politique québécoise, votons pour le moins puant!

Didier Deschamps est un sélectionneur de merde!


Si vous ne le savez pas encore et bien je vous le dis et redis avec toute la conviction du monde. D’abord Didier Deschamps semble toujours de mauvaise humeur, il est rancunier avec les joueurs et n’a aucun flair que peut posséder un entraineur.

À un moment donné, je n’ai raté aucun match de l’Olympique de Marseille, c’est lui qui m’a poussé à abandonné de suivre cette équipe, notamment après l’épisode avec Hatem Ben Arfa. Il joue tout le temps la défensive, il pense qu’il met de bonne stratégie pour le match, alors qu’il met l’équipe dans la merde. Il ne sait pas choisir les bons joueurs pour le bon match ou pour le bon poste. Je ne comprends pas ce que la Fédération française de football a fini par faire comme connerie: engager comme sélectionneur Didier Deschamps! Quelle président de fédération de merde! et quel choix merdique! Didier Deschamps, c’est comme s’il n’y avait plus que lui pour faire la job. Pour quel objectif donc, rien d’autre que celui de la qualification à la coupe du monde 2014!

Comment voulez-vous que la l’Équipe de France se qualifie à cette coupe du monde alors que le sélectionneur est un looser de première classe. Regardez bien les choix qu’il a faits; de la merde! Il commence déjà pas les sanctions contre les joueurs qui ont été acquittés. Il est fort pour démoraliser les joueurs. Est-ce un camp militaire? C’est sûrement le cas pour DD. La rancune est de mise, je suis certain qu’il n’a pas cherché à appeler Ben Arfa juste à cause de son caractère rancunier et cette occasion serait la meilleure pour dire à Ben Arfa qu’il pouvait avoir sa peau. DD, va-t-il laissé son caractère de merde derrière lui et faire en sorte que les joueurs soit dans une ambiance de winners? J’en doute fort!

À Moins que DD fasse volte-face et se mette sur la bonne voie, c’est-à-dire de construire l’équipe et partir sur une bonne base de confiance avec les joueurs tout en faisant tabula raza de son passé merdique, je demeure qu’il reste un entraineur de merde!

Option bit, Option fair, option bit arnaque, option fair arnaque: tous de la merde!


Je me suis promené un petit peu sur le Net aujourd’hui et j’ai atterri sur des sites de soi-disant gain d’argent facile avec ce qu’on appelle des options binaires. C’est, selon ce que j’ai compris, un genre de casino où tu vas miser un certain montant d’argent et tu te dis comme un con, cette action va continuer de monter ou de descendre dans les 20 prochaines minutes. Il se trouve que c’est quand même un pari à 50% de possibilité de gain ou de perte de la somme misée. Moi j’appelle ça un casino de bourse!

 

Je me suis inscrit sur un site pour voir à quoi cela ressemblait, je n’ai rien misé puisque je n’étais pas assez informé et surtout que faire un transfert sur la carte de crédit coûte une dizaine de dollars par transfert. Enfin, bref, pour faire une histoire courte, je suis allé chercher de l’information et voilà que je tombe sur des vidéos et articles qui font la promotion de ces sites-là et te rendent la chose tellement facile que tu te poses la question sur l’existence même du dernier crash financier. Tu peux même te dire comment peut-on vivre pauvre alors que la solution est au bout de quelques clics. C’est un truc de malade!

 

Sinon, bien sûr, je voyais quelque part une arnaque qui se dessinait, alors je suis allé voir les problèmes et arnaques par rapport à ça. À vrai dire, les deux site principaux du genre que j’ai visités sont Option Bit et Option Fair. Or en inscrivant des mots-clés comme  »option bit arnaque », je tombe directement sur le site Option Bit arnaque, je me suis dit  »merde, le hasard fait bien les choses! » Je parcoure le blog et je vois qu’il y a des centaines d’intervenants, le propriétaire du site se la joue ou peut-être est une victime et n’hésite pas à casser  Option Bit et les traiter de tous les noms. Il se peut qu’il soit sincère, il y en a qui l’ont cru, d’autres non!

 

Ce qui m’emmerde moi là dedans, c’est que ce même gars fait la promotion et la pub d’un autre site: Option Fair, Hummmm!!! Je suis allé voir ce dernier et pour m’assurer j’ai cherché l’arnaque. Et comme, il s’est avéré que le hasard est excellent pour faire les choses, je tombe sur un site Option Fair arnaque où l’on casse le concurrent et où l’on fait la promotion du site Ikko Trader. Donc là, je me suis arrêté de faire des recherches puisque sinon j’allais chercher une autre vocation au hasard.

 

Donc, ces sites-là sont tous des casinos maquillés, donc de la merde. Sinon, certains, en les dénonçant et en même temps en faisant la promotion d’autres sites concurrents sont aussi de la merde. Pour moi, c’est comme si tu viens à un drogué et au lieu de l’aider à trouver une solution d’arrêter la cocaïne, tu lui proposes le crystal meth. Ou encore, comme si tu dis à un suicidaire je vais t’aider, «prends ce revolver, c’est beaucoup mieux que de se jeter du 20e étage» …

En tout cas, tous de la merde, trouvez autres choses!

 

Source: http://1001merdes.blogspot.ca/

 

Déjà de la bisbille à la CAQ!


Au lendemain de son ralliement à la CAQ, Jacques Duchesneau fait déjà des siennes et cela ne plait pas du tout à monsieur Legault. Dans une entrevue matinale à la station de radio 98,5, M. Jacques Duchesneau «avait laissé entendre qu’il aurait une certaine autorité pour nommer des ministres dans un éventuel gouvernement Legault.» ce qui a fait sursauter son chef. M. Legault n’a pas hésité à rappeler à l’ordre sa nouvelle recrue que la nomination des ministres est une décision qui ne revient qu’au chef, M. Legault. Même s’il a assuré qu’il pourrait faire une «équipe d’enfer» selon Radio Canada avec M. Duchesneau, Le chef de la CAQ semble avoir de la difficulté à géré plusieurs de ses nouvelles recrues au moment de leurs arrivées à ce parti. Avec l’arrivée de Ducheneau, on dirait bien que les ex-adéquistes sont relégués à une seconde zone!

Encore une fusillade aux États-Unis!!


Encore une information qui passe inaperçue. Même si cela fait la une de certains médias et que ça constitue un énième drame humain aux États-Unis, ça demeure une information banale. Les Jeux olympiques prennent toute l’attention partout dans le monde.

Selon le site de Radio Canada, dimanche dernier, au Wisconsin, 7 personnes dont le tireur ont trouvé la mort dans un temple sikh d’Oak Creek. L’homme qui aurait agi seul, Wade Michael Page, a un passé militaire selon plusieurs médias dont CNN et porte un tatouage évoquant les évènements du 11 septembre 2001. Sans que l’information soit confirmée par les autorités, il serait un adepte des théories sur la suprématie de la race blanche.

C’est un acte de terrorisme qui doit encore une fois sonner l’alarme aux États-Unis où le commerce des armes est des plus banals.

Pauline Marois … la mémoire trop courte ?


Pauline Marois, la chef du Parti Québécois, en parlant de Jacques Duchesneau qui a rejoint la CAQ, a dit qu’un seul homme ne suffisait pas et qu’il fallait une équipe en faisant allusion à la sienne. Pauline Marois a oublié certainement qu’un bon nombre de son équipe avait quitté le bateau! Marois a la mémoire trop courte!