Le plus long court moment


Relu et approuvé par moi-même 😮 [écrit le 22 mai 2006 sur mon ancien blog]

Le temps se figea, la vie s’arrêta, le monde se perdit, le rythme des secondes et des minutes se ralentit. Langoureux ses  battements de coeur rappelaient à peine la vie, la naissance d’un univers coïncé entre l’existance et l’anéantissement,et emplit la vasteté de l’espace profond. Un temps paisible, une brise marine lui donnant la chair de poule, la nuit éloilée qui perturbait le silence absolu, la tête vide, le bruit des vagues qui se déferlaient timidemement perçaient ce silence mortel.

Presqu’immobile, il ressentit son coeur soulever sa poitrine et le sang couler dans ses veines, il ne contrôlait plus ses gestes, il ne contrôlait plus ses paroles: son destin lui était entre les mains, mais, hélas, il ne contrôlait plus rien. Il se sentit vidé de toute puissance et il se vit guider par une force imperturbable. Déraisonné, il avança d’un pas hésitant, les lèvres tremblaient, le regard fixe et les yeux brillaient.  Renaître ? Mourrir ? Ceci est certes un moment de souffrance, de torture ainsi que de soulagement. Une seconde, une seule seconde de jouissance où il s’évada pour mourrir.

Il ferma les yeux, il pencha la tête un peu vers l’avant, et d’un geste fin, il s’approcha doucement et toucha des lèvres, les lèvres de celle qui ne l’eût jamais soupçonné.

MKarriz

Publicités

Un commentaire sur “Le plus long court moment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s